Archives par mot-clé : Moto

Découverte du Scrambler Ducati 2015 en volumes

Petit récapitulatif des pots potables pour le Scrambler

Retrouvez mon essai du Scrambler Ducati

Cette moto m’intrigue.

Sur le papier elle coche plusieurs cases de mon cahier des charges, son esthétique me séduit et lorsque l’occasion de la découvrir dans les volumes s’est présentée, j’ai égratigné ma grasse mat.

Direction le Trocadero pour découvrir ce Scrambler Ducati 2015, fort du message lapidaire posté sur facebook (Je ne suis vraiment pas fan de ce teasing sans fin et de cette comm 2.0, mais visiblement ça fonctionne).

Sur place 3 motos abandonnées sur un trottoir. Quelques minutes après l’horaire prévu arrivent la quatrième version et un exemplaire du Scrambler original.

A hauteur d’homme la moto présente bien avec de jolis volumes, le dessin est équilibré et les traitements des matériaux sont plaisants, bref ça marche.

Je pose mes fesses sur l’Urban Enduro, celui qui m’attire le plus. Je découvre une moto très basse, comme un gros Vanvan. Si on s’installe dans le creux de la selle (on peut se reculer dessus sans mal) on se retrouve avec le guidon dans le nez. Rien de bien affolant, il suffira de le redresser ou de monter un modèle plus bas. On peut se féliciter d’une telle accessibilité avec une moto qui sera très facile en ville et dans les chemins.

Je me fais confirmer les tarifs et la c’est la douche froide. Si le modèle de basse Icon est à 8600€, l’option « couleur (jaune) » est à 100€ de plus, difficilement justifiables, mais la où on commence à tousser fort c’est quand on découvre le tarif des « versions spéciales » Classic, Urban Enduro et Full Throttle, annoncées à 10 000€.

 

Difficile de ne pas s’interroger sur ces 1400€ supplémentaires pour au choix:

Une paire de roues à rayons, 2 gardes boue alu et des surpiqures losanges sur la selle pour la Classic

La même paire de roues à rayons, un grand garde boue plastique, une grille de phare, un renfort de guidon, un pare carter alu et des surpiqures en bandes pour la selle pour l’Urban Enduro

Et pour finir un échappement logoté Termignoni, qui conserve son affreuse (et je pèse mes mots) soudure sur le tube du cylindre avant, un guidon plat et une selle au traitement plus moderne, mais les jantes batons alu pour la Full Throttle.

 

Petite précision, l’ABS n’est pas déconnectable. J’aurais aimé pouvoir au moins le désactiver à l’arrière. En revanche l’unique étrier avant est un Brembo monobloc radial 4 pistons, aucun doute que ce soit suffisant.

Bref, je demanderais à mon concessionnaire de me faire une belle proposition, sur l’Urban Enduro car c’est vraiment celle qui m’attire et que j’ai envie de roues à rayons, mais je ne foncerai pas tête baissée comme je le pensais à la vue des premières images, surtout à cause du prix qui a du mal à passer. Pour rappel nous sommes à moins de 500€ d’un Monster 821.

Ducati scrambler classic réservoir

Ducati scrambler headlight

Ducati scrambler classic seat

Ducati scrambler classic

Ducati scrambler urban enduro engine

Ducati scrambler urban enduro tank

Ducati scrambler urban enduro headlight

Ducati scrambler urban enduro

Beaucoup plus de photos après le saut.

Continuer la lecture de Découverte du Scrambler Ducati 2015 en volumes